le jeudi 30 mars 2017 - de 19h15 à 21h

Trois écrivains aux prises avec Dieu

Conférence

avec CUPILLARD Dominique

Département :

Prix : 40 € les 3 conférences 15 € pour 1 conférence

Nombre d'heures : 5 heures 30

Le mot « tentation » résume bien l’attrait auquel trois génies de la littérature (André Gide, Fiodor Dostoïevski et Georges Bernanos, dans l’ordre des conférences) ont été soumis sans pour autant y succomber (mais au prix de quels combats). Que cet attrait concerne Dieu ou son refus, voilà qui suffit à les réunir dans ce cycle de conférences.

Nous commencerons par Gide, qui traversa dans les années 1910-1920, une profonde crise religieuse, qui aurait pu le conduire (ce que beaucoup de convertis de l’époque espéraient) à une conversion mais qui aboutit finalement à une rupture franche et consommée avec le christianisme. C’est ce drame que nous analyserons.

La tentation de Dostoïevski, antérieure et autrement dramatique, fut celle de l’athéisme, dans le contexte de Russie du XIXe siècle, en pleine gestation intellectuelle, politique et sociale, gagnée par l’athéisme et le nihilisme, tentations puissantes, dont Dostoïevski nous a finalement comme prévenus et immunisés.
La tentation de Bernanos, héritier du grand écrivain russe, est celle du désespoir. Peu d’hommes autant que lui, ont été aussi hantés par le mystère du mal, son empire sur les âmes, l’angoisse de sa victoire finale.

Ce sont finalement les tourments religieux d’un siècle, de 1850 à 1950, étroitement mêlés à ceux d’une époque si cruellement éprouvée, que nous ressusciterons, à travers ces trois conférences :

Gide André16 mars : André Gide (1869-1951) et la tentation de la foi

 

 

Dosto23 mars : Fiodor Dostoïevski (1821-1881) et la tentation de l’athéisme

 

 

Bernanos30 mars : Georges Bernanos (1888-1948) et la tentation du désespoir

 

 

Domique Cupillard est directeur du centre spirituel jésuite de Manrèse à Clamart.

 

Bibliographie sélective :

 

  • A. Gide, Numquid et tu ? (1916-1919) , Journal, Tome 1, La Pléiade.
  • R. Schwob, Le vrai drame d’André Gide, 1932.
  • P. Edvokimov, Dostoïevski et le problème du mal, DDB, 1978.
  • F. Dostoïevski, Les Démons (les Possédés, 1871), Livre de poche.
  • A. Béguin, Bernanos par lui-même, coll. Écrivains de toujours, Seuil, 1982.
  • G. Bernanos, Monsieur Ouine, 1943, Le Castor Astral, 2008 (réédition).
  • F. Gugelot, La conversion des intellectuels au catholicisme en France (1885-1935), CNRS éditions, 2010 (réédition).

Téléchargez le tract
Télécharger l’affiche