Littérature et spiritualité II : trois femmes à l’écoute du « fin silence », Marie Noël, Emily Dickinson, Sylvie Germain

#
Chargement Événements

« Que la puissance se fasse gracieuse et descende dans le visible, j’appelle beauté une telle descente » (Nietzsche). C’est cette parole de « fin silence » qu’aura perçue Élie le prophète (1 R 19) et qu’attendent trois femmes aux aguets : la Fauvette d’Auxerre, Marie Noël ; la Dame blanche qui nourrissait les abeilles, Emily Dickinson ; la conteuse philosophe hantée par l’infection du Mal, Sylvie Germain.

Cours à distance par email : échanges avec l’enseignant et envoi de documentation

Ouvert à tous.

Avec :

François MARXER

Doctorat conjoint Institut Catholique de Paris – Paris IV Sorbonne, élève de Jacques Le Brun à l’EPHE. Enseigne l’Histoire de la spiritualité et la théologie spirituelle. Prêtre au service pastoral des paroisses de Rueil-Malmaison

Voir son profil